Rock'n'Blog

Tricky : False Idols

In Du rock! on 24 juillet 2013 at 1907 33

See on Scoop.itNews musique

A tout jamais lié de l’époque (bénie?) du trip hop grâce à son album « Maxinquaye » (1995) qui constitue à ce jour, avec le premier Portishead et le « Protection » de Massive Attack, l’une des trois références incontournables du genre, Tricky a connu par la suite des hauts et des bas, se remettant sans cesse en question, mais versant trop souvent dans une sorte de jusqu’au-boutisme, de noirceur et de radicalité qui l’ont conduit à quelques échecs, en tout cas à des albums torturés et souvent incompris ou rejetés par le public.

See on hop.over-blog.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :