Rock'n'Blog

Archive for 13 février 2013|Daily archive page

Dinosaur Jr pas encore des fossiles

In Du rock! on 13 février 2013 at 1907 55

See on Scoop.itNews musique

Je fais partie de ceux dont les oreilles bourdonnent encore du concert donné par Dinosaur Jr en première partie de Sonic Youth, au Zenith de Paris, le 13 décembre 2006. Je plaisante, mais pas tant que ça. Durant une demi-heure, ou peut-être un peu plus, le dinosaure tout juste réactivé après une longue pause, avait littéralement réduit en bouillie les conduits auditifs des spectateurs, J Mascis maltraitant sa guitare comme si elle était responsable de la famine dans le monde.

See on rocknroll.blog.leparisien.fr

Publicités

Yello, la pop chatoyante de la haute bourgeoisie zurichoise – Trans Eurock Express

In Du rock! on 13 février 2013 at 1604 38

See on Scoop.itNews musique

Voilà un groupe dont je me rappelle précisément les circonstances dans lesquelles je l’ai entendu pour la première fois. J’avais un rendez-vous dans le bar de l’hôtel Viru, à Tallinn, un endroit plutôt huppé où…

See on eurock.blogs.liberation.fr

RICARD S.A. LIVE SESSIONS : 7 CONCERTS GRATUITS

In Du rock! on 13 février 2013 at 909 57

See on Scoop.itNews musique

Naive New Beaters et Colours In The Street lors de la soirée de lancement de la tournée chez Ricard S.A Live Music Photo: Rod Maurice * Du 2 au 23 avril 2013 à 19h30 * Lancées en 2011 à Paris, les Ricard S.A.

See on blog.ricardsa-livemusic.com

Vive Wilko Johnson !

In Du rock! on 13 février 2013 at 909 56

See on Scoop.itNews musique

Le Divan du Monde avait rarement vu autant de critiques rock et d’artistes réunis, mardi soir. Ce concert exceptionnel organisé par Veryshow (avec deux des poulains en ouverture, Manul Lanvin et Dallas Frasca) se jouait à guichets fermés. Olivier Cachin, Jérôme Soligny, Xavier Bonnet, Géant Vert, Yan Péchin, le guitariste de Bashung, étaient au rendez-vous de la fidélité et de la nostalgie… Comme dans la fosse, au quatrième rang, cet homme aux cheveux grisonnants qui souriait et secouait la tête en entendant les vieux tubes de Dr. Feelgood. Dans sa tête, une foule d’images devaient se bousculer. Kent se souvenait de son premier concert, à Lyon. « C’était la première fois que je le voyais et ce fut une claque, nous avouait avant le concert le chanteur-guitariste-compositeur. Il avait une façon de jouer incroyable, si intense qu’en rentrant chez moi, je décidais de fonder Starshooter. »

See on rocknroll.blog.leparisien.fr